Moule à gaufre


Cette photo a été prise à Evere (Bruxelles, Belgique) lors d’une balade. Il s’agit d’une moule avec la forme d’un moule à gaufre à l’intérieur – on peut faire un jeu de mot du type un moule à gaufre ou une moule à gaufre… Cette œuvre trône au milieu d’un rond-point et est le reste d’un ensemble d’œuvres produites en 2012 dans le cadre Brusselicious, année de la gastronomie à Bruxelles.
Il y avait 35 oeuvres de ce type évoquant la gastronomie belge et bruxelloise, notamment avec un verre de bière blonde, un cornet de frite ou encore un chou de Bruxelles.

L’idée de réutiliser une oeuvre au milieu du rond-point est pas mal, elle permet éventuellement de se rappeler de cet évènement, mais également de décorer un rond-point à moindre coût. De plus, on peut apprécier le geste écologique qui consiste à réutiliser un objet, plutôt que de s’en débarrasser.

C’est notamment dans le cadre de Brusselicious que le concept du tram restaurant a été mis en œuvre en collaboration avec la STIB. Il circule toujours actuellement, sous le nom de tram expérience.


La photo ci-dessus est prise au musée du tram en février 2016

Plus d’information
http://www.lemonde.fr/m-styles/reactions/2012/03/30/au-vernissage-des-emblemes-de-la-gastronomie-belge_1677331_4497319.html
http://canal.brussels/fr/content/bxxl-brusselicious-expose-35-%C5%93uvres-monumentales-dans-la-ville
https://culturicious.wordpress.com/2013/05/22/
https://www.brusselslife.be/fr/agenda/brusselicious-xxl-35-oeuvres-monumentales

Publicités

L’âne

On pourrait penser que cette photo a été prise dans une ferme, mais il n’en est rien. En effet, elle a été prise dans un hôtel all-inclusive [all-in] dans la province de Guantánamo, à Cuba.

L’île communiste a ce côté surréaliste de trouver à côté d’un hôtel un champ et des immeubles en ruine… Les clôture du champ n’étant pas hermétique, il arrive de retrouver dans l’enceinte de l’hôtel des vaches, des chevaux, des ânes, des chèvres, …

L’avion de la nationale

En novembre 2012, lors d’une balade à Charleroi (Hainaut – Belgique), j’ai aperçu au loin la queue d’un avion, alors que je ne me trouvais pas à proximité de l’aéroport. Cela m’a intrigué et m’a poussé à me rendre dans cette direction où j’ai vu un avion, placé le long de la nationale 90. Cet avion, un Airbus A310 était à vendre, selon une affiche. Son affectation était, ou aurait été, un restaurant, et antérieurement un bar à cocktail.


L’idée d’utiliser un vieil avion comme un « lieu de sortie » est assez original. Dans un autre registre, on retrouve à Bruxelles un tram fritkot [baraque à frites] de même qu’un bar dans un tram à Prague.

Rencontre inattendue avec une poule !

une poule à l'arrêt de tram
En avril 2013, en passant par un arrêt de tram, j’ai croisé un usager inattendu… En effet, une poule attendait à l’arrêt. Que faisait-elle là ? D’où venait-elle ? ces questions n’ont pas de réponses ! Rencontrer une poule en ville, c’est plutôt inhabituel.

Heureusement, j’avais mon appareil photo, ce qui me permit d’immortaliser l’instant et de vous proposer cette photo aujourd’hui.

Une route, une barrière et des branches d’arbre…

L’insolite est quelque chose d’intéressant. Il exprime notamment l’inattendu, le surréalisme.

une route, une barrière et des branches d'arbre pour signaler un trou
Cette photo prise à proximité de Palmo Soriano – Province de Santiago de Cuba, Cuba -, illustre bien ce qui peut sembler surréaliste et qui est souvent inattendu. Cet insolite fait partie du charme de Cuba.

Pourquoi une barrière et des branches d’arbre au milieu de la route ? Pour signaler un trou ! Cette route est la carretera central de Cuba, une route a deux voies (une dans chaque sens de circulation) qui traverse l’île d’ouest en est et relie les villes entre elles. Elle sert principalement d’autoroute. A proximité de certaines grandes villes, des portions d’autoroute ont été construites, mais ne sont pas reliées entre eux.

Elle ne dispose pas d’un éclairage – ce qui la rend dangereuse la nuit. Avec une telle signalisation, vous risquez de remarquer le danger quand vous aurez percuté la barrière…

Lève la tête II

Nous sommes toujours à Schaerbeek, où, lever la tête amène parfois à des surprises. Nous restons également dans le domaine ferroviaire, et nous sommes toujours à proximité de la Gare de Schaerbeek.


Cette fois, c’est un bout de pont ferroviaire et deux wagons qui trônent fièrement dans les airs… Non, vous ne rêvez pas. D’ailleurs, cette bizarrerie à sa logique, en effet, elle fait partie de la scénographie du futur musée ferroviaire belge « TrainWorld », en cours de construction autour de ces wagons.

Lève la tête

Il suffit parfois de lever la tête pour voir quelque chose d’inattendu, comme à Schaerbeek, Avenue Georges Rodenbach, sur le sommet d’un immeuble, en cours de rénovation/reconversion en auberge de jeunesse, une partie d’une voiture de chemin de fer a été mise.


Au total, deux voitures auraient été mises, l’une perpendiculaire à la rue, en intérieur de la cour du bâtiment, l’autre est située sur le toit, parallèle à la rue. La partie visible sur la photo est l’une des extrémités, découpées, d’une des voitures.
Le bâtiment abritera une auberge de jeunesse du nom de « trainhostel » dont le concept orignal peut être prometteur.