Navettes autonomes

Nous sommes dans le parc de Woluwé à Bruxelles, cette navette autonome EasyMile EZ10 y a circulé les vendredis, samedis et dimanches, de fin juin à fin septembre 2019, à titre d’essais. Une deuxième navette autonome du même type assurait aussi des trajets dans le parc.

Après les essais du parc, des essais sont en cours sur le site de l’entreprise Solvay à Neder-Over-Hembeek et d’autres sont prévus sur un itinéraire dans la circulation.

Une autre navette EasyMile a circulé en semaine sur les parkings du campus universitaire et de l’hôpital de l’UZ Brussel, permettant d’appréhender peut-être mieux le comportement des humains face à ces véhicules ayant une conduite assez inhabituelle. Le véhicule s’arrêtant lorsque la situation est anormale* avant d’analyser cette situation et d’adapter ses mouvements pour continuer.

* J’ai notamment observé la navette s’arrêter car un camion de livraison était garé sur le trottoir proche de la voirie et perturbait donc les repères de la navette, celle-ci s’est arrêté un peu avant la position du camion pour adapter son itinéraire en se décalant de la bordure du trottoir pour s’éloigner de l’obstacle.

Waterbus

Le Vivaldi du Waterbus

Le Waterbus est un service de transport en commun régulier entre Bruxelles et Vilvoorde par le canal… Le service n’est pas très connu et pas très rapide, mais offre une autre façon de se déplacer. On pourrait même se demander si ce n’est pas plutôt un service « touristique » à Bruxelles, vu le temps de parcour entre Bruxelles et Vilvoorde qui est de 55 minutes.

Cependant, cela offre une façon originale de découvrir le nord de Bruxelles et une partie du Brabant flamand et de se déplacer qui pourrait plaire aux enfants.

Le service est assuré uniquement la semaine entre le 1er mai et le 30 juin ainsi qu’entre le 16 août et le 31 octobre. Il est assuré tous les jours du 1er juillet au 15 août.

Deux chevaux II

Dans le cadre des préparatifs pour la parade de tram prévue le 1er mai 2019 pour les 150 ans du tram à Bruxelles, le musée du transport urbain bruxellois (musée du tram) a procédé à des essais le dimanche 24 mars 2019 avec une baladeuse et deux chevaux.

Tramway hippomobile à Bruxelles
Nous voyons la baladeuse tractée par les deux chevaux s’engager dans le Houtweg vers le dépôt de la STIB de Haren.

Ces essais ont eu lieu entre le dépôt de Haren et la place de la Paix à Evere avec la baladeuse 509. Afin d’éviter des problèmes, deux motards de la police ainsi qu’un combi assuraient la sécurité des circulations.

D’autres photos de trams hippomobiles : https://www.lesrails.com/fr/1-tramway%20hippomobile/

Ford, ancêtre

Faire une belle photo nécessite parfois un peu de chance, celle d’être au bon endroit au bon moment.


La photo que je vous propose est l’une de celles qu’on peut faire lorsqu’on a un peu de chance ! En effet, il n’est pas courant de pouvoir croiser, par hasard, un ancêtre aussi vieux en état de rouler sur la voie publique. Il s’agit probablement d’une Ford modèle T.

La Ford modèle T a été produite de 1908 à 1927 à plus de 16 millions d’exemplaire.

Inauguration royale de la ligne 9

Il faut parfois un peu de chance pour réussir une photo… Ici, elle était présente pour la photo ci-dessous.
Motrice Bombardier Flexity Outlook 3111 de la STIB en livrée promotionnelle pour la ligne 9

Il s’agit de la motrice inaugurale de la ligne 9 du tram de Bruxelles (Simonis – Arbre-Ballon). A bord de cette motrice, le Roi Philippe qui a eu l’occasion de conduire la motrice entre Simonis et Miroir (2 arrêts en site propre).

Les véhicules à gauche sont l’escorte de police (et la voiture du Roi, une Mercedes immatriculée 1 en plaque civile belge en deuxième position derrière la Skoda dont on devine le gyrophare).

A l’avant, la motrice porte une plaque avec le blason du Roi Baudouin, oncle de l’actuel Roi, Philippe.

L’autre Anvers

Je vous propose cette photo prise à Anvers. L’impression d’être dans une zone industrielle, loin de la civilisation alors que plusieurs lignes de tram passent juste derrière moi et qu’Anvers n’est pas vraiment une petite ville. Anvers est connue pour son port, son quartier diamantaire, ses bâtiments anciens et ses commerces.

S’éloigner des sentiers battus permet de découvrir de jolis panoramas, et celui-ci me semble particulièrement photogénique.

Classe de mer

Cette motrice Hermelijn de de Lijn a été photographiée le 20 juin 2018 dans l’enceinte du dépôt de Punt aan de Lijn à Anvers.

Ce tram est probablement l’une des motrices Anversoises et Gantoises qui, comme chaque année, rejoindra, quelques heures plus tard, la côté belge en vue d’y renforcer l’offre pendant la saison estivales.

A la fin de la saison, ces quelques trams exilés retourneront dans leurs villes respectives.